SADAM

SADAM

Le Syndrome Algo Dysfonctionnel de l’Articulation temporo-mandibulaire est communément appelé SADAM ou ADAM (algies et dysfonctionnement de l’appareil manducateur).

C’est une pathologie de l’appareil musculosquelettique, caractérisée par des craquements et des douleurs au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) avec parfois une limitation de l’ouverture buccale et/ou une pathologie cranio-mandibulaire.

L’ADAM est une pathologie d’étiologie multifactorielle. Parmi les facteurs clairement impliqués, citons les dysfonctions linguales avec déglutition atypique, le stress, le bruxisme, la mastication unilatérale, l’onychophagie.

En fait, nous pouvons classer ces facteurs étiologiques ainsi:

  • Les facteurs prédisposants : anomalies occlusales – hyperlaxité ligamentaire – habitudes nocives – terrain psychologique (stress, anxiété, dépression…)
  • Les facteurs déclenchants : choc émotionnel majorant les parafonctions – modification occlusale soudaine (orthodontie, prothèse) – modification comportementale (bruxisme, onychophagie, serrement…) – traumatisme  (ouverture forcée, accident…)
  • Les facteurs d’entretien : fragilité psychologique, migration dentaire secondaire….

On distingue deux grandes familles d’ADAM:

  • les ADAM musculaires qui se traduisent par des douleurs musculaires, des sensations de fatigue ou de tesion musculaire, des limitations d’ouverture buccale et des sensations d’inconfort occlusal
  • les ADAM articulaires qui se manifestent par des douleurs, des bruits articulaires, des troubles de la cinématique articulaire, en relation le plus souvent avec un dysfonctionnement condylo-discal.

 

Le traitement rééducatif  permet de rompre le cercle vicieux auto-entretenu par le spasme musculaire et de superposer à un schéma moteur d’ouverture buccale perturbé un schéma moteur corrigé grace à un travail proprioceptif.

Les objectifs sont les suivants:

  • Suppression des habitudes nocives, qu’elles soient posturales ou praxiques
  • Résolution des troubles musculaires
  • Retour à la position physiologique de repos mandibulaire
  • Reprogrammation d’un schéma moteur avec une cinétique mandibulaire et une posture corrigées

Le traitement kinésithérapique repose sur des techniques manuelles musculaires et articulaires. L’auto-rééducation est essentielle. Des exercices quotidiens soigneusement réalisés permettront de réharmoniser le fonctionnement des articulations temporo-mandibulaires et de retrouver une ouverture buccale centrée.

Comments are closed.